Des terroirs exceptionnels

Le Médoc ! Une terre fière et primitive où les vignes côtoient les forêts de pins, les marais et les bords de mer.

L'histoire de cette région est aussi riche que son sol, chargé des sédiments successivement accumulés au cours des siècles. Huit appellations prestigieuses font la renommée de cette région : Médoc, Haut-Médoc, Saint-Estèphe, Pauillac, Saint-Julien, Listrac, Moulis et Margaux.

Sur cette terre qui abrite encore des vestiges du passé, les vignes s'épanouissent sur des sols variés, de graves, de sables ou d'argiles, et sous un climat chaud et humide.

Issus de trois appellations différentes, de trois terroirs distincts, nos vins sont le reflet des différents visages du Médoc.

Des années d'expériences

Des années d'expériences
Des années d'expériences

Jean-Paul Roland, issu d'une famille de viticulteurs, s'installe dans le Médoc en 1973 pour vivre sa passion du vin. Professeur à Pauillac, il crée en parallèle son E.A.R.L. "Les Granges de Civrac" et produit deux vins "Cru Bourgeois" : Le Château les Granges de Civrac et le Château Beyzac. Aujourd'hui à la retraite, il se consacre entièrement à ses vignes et continue d'étendre son domaine en conquérant le beau terroir de Saint-Estèphe avec son Château Condé-Boribeille.

Aude Roland, fille aînée de Jean-Paul et Brigitte Roland, est tombée dans la barrique quand elle était petite. Diplômée de la faculté d'oenologie et de l'école d'ingénieur-agronome de Bordeaux, elle est une œnologue reconnue, et c'est elle aujourd'hui qui gère la propriété viticole familiale.

Une équipe dynamique d'ouvriers travaille au côté de la famille Roland pour faire vivre le domaine viticole. Cédric Gabor, maître de chai au château Beyzac, apporte son savoir-faire et son expérience dans la vinification et l'élevage du vin.

De la vigne à la bouteille

- Le travail de la vigne -

De la vigne à la bouteille
De la vigne à la bouteille

Les Vignobles Roland se sont engagés pour pratiquer une viticulture raisonnée, en réduisant au maximum l’utilisation de pesticides et produits de traitement chimiques, et en optant pour des solutions naturelles.

La vigne est travaillée avec soin tout au long de l'année. Taille, pliage, garnissage, palissage, travail du sol, rognage... sont des étapes essentielles avant les vendanges. Chaque parcelle est surveillée et travaillée selon ses spécificités et son terroir.

Lorsque vient le moment de récolter, Jean-Paul et Aude goûtent les raisins sur les différentes parcelles pour déterminer le jour exact de vendange.

- Vinification et Assemblage -

- Vinification et Assemblage -
- Vinification et Assemblage -

Un bio-contrôle est réalisé dès la récolte, grâce à une levurage de non-saccharomyces.

La vinification des raisins s'effectue en cuve inox thermorégulée. Chaque parcelle est vinifiée séparement.

C'est Cédric Gabor, notre maître de chai, qui contrôle les fermentations et les macérations nécessaires à l'obtention d'un vin de qualité. Le vin passe ensuite 14 mois dans les cuves et les barriques, avant d'être mis en bouteilles au château Beyzac. 

L'assemblage est un moment précieux dans la création des vins.

Les parcelles et les cépages sont délicatement assemblés pour créer des harmonies uniques tant dans la robe, qu'au nez et en bouche. Les différents cépages qui composent nos vins sont :

- le Merlot pour les arômes de fruit et la rondeur

- le Cabernet-Sauvignon qui structure et permet le vieillissement du vin

- le Cabernet Franc pour la structure et les arômes épicés

Le Label CRU BOURGEOIS

Le Label CRU BOURGEOIS
Le Label CRU BOURGEOIS

Deux de nos appellations sont Crus Bourgeois : le Château Beyzac, en Haut-Médoc et le Château Les Granges de Civrac, en Médoc.

Les premières éditions du Féret classe déjà ces deux vins parmis les Crus Bourgeois. Nos deux appellations sont depuis, tous les ans, "Cru Bourgeois".

Un vin Cru Bourgeois, qu'est-ce ça signifie ?

Dès le XVème siècle, on parle des "Crus Bourgeois" pour désigner les meilleures terres de la région possédées par les bourgeois de Bordeaux.

C'est aujourd'hui un label qui valide la qualité réelle d'un vin.

Tous les ans (2 années après la récolte), un organisme indépendant, le Bureau Véritas, fixe un niveau de qualité minimale à partir de 16 échantillons fournis par les exploitations : la note du panel représente la note minimale que doit obtenir un vin pour que le millésime soit "Cru Bourgeois". Une dégustation à l'aveugle effectuée par un jury d'experts et sous la vérification du Bureau Veritas attribue la mention "Cru Bourgeois" selon la moyenne arithmétique des notes de chaque dégustateur. Si la note est supérieure ou égale à celle du panel, le millésime est qualifié "Cru Bourgeois".